L’impact des IDE sur les émissions de CO2 au Maroc : étude de causalité

Auteurs

  • EL MAHDI EL MASSAOUDI Université Ibn Tofail, Maroc
  • HINDOU BADDIH Université Ibn Tofail, Maroc

Mots-clés:

Investissement direct étranger, l’attractivité, émission de CO2, havre de pollution

Résumé

De nos jours, l’aménagement du territoire s’effectue dans le cadre d’un découpage visant à assurer une meilleure gouvernance qui préconise non seulement une vocation nationale mais aussi internationale. Dans le cadre de cette politique menée par le Maroc, une place importante est occupée par des efforts effectués par les autorités pour favoriser les IDE comme moteur d’une croissance locale et nationale. Afin d’accélérer la croissance, le Royaume du Maroc a opté pour le « Plan Émergence » en 2005 et le « Pacte National pour l’Émergence Industrielle » en 2009 et le « Plan d’Accélération Industrielle » en 2014. En adoptant ces différentes stratégies, le Maroc cherche à devenir une plaque tournante des destinations des IDE et à bénéficier de la sorte d’apport de capitaux tout en profitant des transferts de technologies. L’objet de cet article est d’étudier l’impact des IDE sur les émissions de CO2 au Maroc, sur une période allant de 1991 à 2019. Les résultats démontrent la validité de l’hypothèse de havre de pollution pour le cas marocain, étant donné que nos résultats ont démontré que les IDE contribuent à l’augmentation des émissions de CO2.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2023-10-02