Quel impact du système de retraite sur l’épargne et l’investissement nationaux au Maroc ?

Auteurs

  • Leila LECHHAB Université IBN TOFAIL de Kenitra, Maroc.
  • Driss DAOUI Université IBN TOFAIL de Kenitra, Maroc

Mots-clés:

retraite, macroéconomie, CMR, CNSS, épargne

Résumé

Le système de retraite marocain est confronté à des défis financiers qui affecteront son efficacité et sa rentabilité à moyen et long terme, ces défis sont le résultat des problèmes liés à la mauvaise gouvernance, et gestion, ainsi que la dégradation du rapport démographique, et la détérioration des conditions économiques et sociales de la nouvelle génération.

Il s’agit dans cet article de déterminer l’impact du système de retraite marocain sur l’épargne et l’investissement.

Nous nous référons à des publications et des rapports annuels des caisses marocaines de retraite qui représentent le régime de base, à savoir la CMR, la CNSS, la RCAR, la CIMR, ainsi que sur les rapports annuels de l’ACAPS, les rapports de ministères de finance, la banque mondiale des données et le site du haut-commissariat de compte, l’étude est réalisée selon une approche économétrique avec un modèle linéaire sur des donnés de panel sur une période allant de 2010 à 2019.

Nous découvrons dans cette étude que parmi les deux grandeurs macroéconomiques observées, et qu’elles sont l’ENB et la FBCF, seul l’ENB qui est impactée par les résultats de système de retraite marocain.

La relation détectée entre les résultats des caisses de retraites marocaines étudiées et l’ENB est une relation négative, ce qui signifie que chaque progression au niveau des résultats réalisés par ces caisses de retraite, elle est traduite par une régression au niveau de l’ENB.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2024-02-15