L’impact de volatilité du taux de change sur les investissements directs étrangers au Maroc : Etude empirique

Auteurs

  • Houda ZOUIRCHI Université Hassan II - Maroc
  • Aziz OUIA Université Hassan II - Maroc

Mots-clés:

Taux de change, IDE, Taux d’inflation, ARDL, Cointégration

Résumé

Dans une économie en mutation, les taux de change ont toujours retenu l’attention des chercheurs, notamment en raison de leur impact sur les agrégats macroéconomiques et sur l’attractivité des investissements. Ce travail vise à comprendre l’impact des fluctuations des taux de change sur les IDE au Maroc, en utilisant l’approche de cointégration du modèle ARDL pour estimer les effets à court et à long terme. Les données utilisées sont des données trimestrielles, couvrant le premier trimestre 2007 au quatrième trimestre 2021, représentant 60 observations.

Les résultats empiriques montrent que le taux de change effectif réel a un impact négatif très important tant à court terme qu’à long terme. L’inflation a un effet positif, ce qui signifie qu’une augmentation des prix peut entraîner des rendements marginaux du capital plus élevés, stimulant ainsi l’investissement.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2024-02-15