Décomposition des inégalités salariales entre hommes et femmes au Sénégal selon la méthode de Blinder-Oaxaca

Auteurs

  • Marie Suzanne BADJI Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar
  • Assion A. Clavercio LAWSON SIPOAKA FASEG, UCAD de Dakar, LINC,
  • Catherine Gladys DALLE FASEG, UCAD de Dakar, LINC,
  • Jean-Paul Boniface SAMBOU FASEG, UCAD de Dakar, LINC,

Mots-clés:

écart de salaire horaire, inégalités salariales, sexe, décomposition, méthode de Blinder-Oaxaca

Résumé

Cet article quantifie l'écart salarial et identifie les facteurs explicatifs de ce différentiel de salaire horaire entre hommes et femmes sur le marché du travail sénégalais, en utilisant la technique de décomposition de Blinder-Oaxaca. Les analyses ont été réalisées à partir des données de l'Enquête Nationale sur l'Emploi du Sénégal du 4e trimestre 2019. Les résultats révèlent un écart moyen de salaire horaire entre les sexes de 25,3 %. En termes de décomposition, 55,6 pour cent de l'écart salarial peut être expliqué par les variables de contrôle observées. Ainsi, le secteur d'activité (formel et informel), la branche d’activité et l'expérience professionnelle contribuent de manière significative à l'écart salarial entre les hommes et les femmes. Par ailleurs, la disparité salariale ne favorise les femmes que dans le groupe de salariés travaillant dans le secteur industriel.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2024-03-15