Les déterminants de la décentralisation financière : cas des transferts du gouvernement central pour les provinces et les préfectures au Maroc

Auteurs

  • Mohamed Adrdour Université Ibn Zohr Agadir Maroc
  • Redouane Daafi Université Hassan II Casablanca Maroc
  • Omar Abeladim Université Ibn Zohr Agadir

Mots-clés:

Décentralisation, fédéralisme budgétaire, développement territorial, péréquation

Résumé

Cet article se focalisera sur les déterminants des niveaux des différents transferts financiers effectués par le gouvernement marocain au profit des provinces et des préfectures, sachant que la valeur de ces transferts constitue la part la plus importante dans les recettes dont disposent ces entités.

La théorie du fédéralisme budgétaire n’est pas abordée ici sous l’approche favorable à la compétition fiscale entre les entités décentralisée (Brennan et Buchanan, 1980) mais selon l’approche qui prône la redistribution et la correction des inégalités (Oates, 1972).

Il ne s’agit pas de défendre l’approche en elle-même.  Il s’agit de démontrer, après analyse des  données statistiques relatives aux transferts effectués, si le partage des ressources publiques à travers la décentralisation budgétaire débouche sur des considérations de redistribution purement socio-économiques, et dans quelle mesure celles-ci  sont conformes aux orientations normatives en la matière.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2024-03-15