Violence physique perpétrée par les enseignants et abandon scolaire : cas de la Côte d’Ivoire

Auteurs

  • Flore Marie Hélèna Épse TRA DJESSOU Université Peleforo GON COULIBALY (UPGC) – Korhogo

Mots-clés:

Violence, Violence physique, enseignants, abandon scolaire, Côte d’Ivoire

Résumé

Cet article explore le lien entre la violence exercée par les enseignants et la probabilité d'abandon scolaire, tout en mettant en lumière les facteurs familiaux, sociaux et académiques qui impactent la décision d'abandon des jeunes apprenants en Côte d'Ivoire.

Pour ce faire, l’étude a recours au modèle logit binaire. Les résultats obtenus montrent que les variables liées à la violence contribuent significativement au risque d'abandon scolaire. En ce qui concerne les variables liées à l'éducation, l'âge des apprenants apparaît comme un facteur qui influence l'abandon scolaire, avec  la décélération du risque avec l'âge. Sur la base de ces résultats, on recommande les actions telles que : le renforcement des politiques de lutte contre la violence perpétrée par les enseignants, l’amélioration de la communication entre les enseignants, les élèves et les parents, la  mise en œuvre de programmes visant à enseigner aux élèves des stratégies positives de résolution de conflits,  adapter les approches pédagogiques en fonction des différents groupes d'âge.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2024-03-15