Rente Pétrolière et Croissance Economique au Tchad : une analyse par le modèle à retard échelonné

Auteurs

  • Gadom DJAL-GADOM Université de N’Djaména
  • Douzounet MALLAYE Université de N’Djaména
  • Mahamat Mouta DJIRABI Université de N’Djaména

Mots-clés:

Rente pétrolière, gouvernance, croissance économique, modèle à retard échelonné, Tchad

Résumé

Ce papier a pour objectif d’analyser les effets des ressources pétrolières sur la croissance économique au Tchad, en lien avec la qualité de la gouvernance. A l’aide des données issues de l’Institut National de la Statistique des Statistiques et des Etudes Démographiques (INSEED), du World Development Indicators (WDI) et du Ministère de l’Energie et du Pétrole (MEP), un modèle à retard échelonné (ARDL) est appliqué pour capter les effets de court et de long terme des ressources pétrolières). Les résultats suggèrent que le pétrole a changé la structure de l’économie tchadienne. Les revenus du pétrole ont un effet positif sur la croissance économique à long terme mais cet effet est compromis par la qualité de la gouvernance. Ce résultat évoque que le Tchad n’a pas échappé à la malédiction des ressources. A la lumière de ces évidences empiriques, le gouvernement gagnerait mieux s’il améliorait la qualité de la gouvernance en mettant l'accent sur les instruments de lutte contre ​​la corruption.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2024-03-18