L’impact de Bâle III sur le financement des PME : Revue de la littérature

Auteurs

  • Ouiame BENZIZOUN Université Mohamed V-Maroc
  • Mohamed Yassine EL HADDAD Université Mohamed V-Maroc

Mots-clés:

Réglementation prudentielle, Bâle III, impact, Financement, PME

Résumé

La crise financière qui a éclaté entre 2007 et 2009 a fait ressortir les lacunes du système financier international, et ce malgré les différentes dispositions réglementaires prévues par les accords de Bâle (Bâle I, II). Afin de faire face aux déficiences de la récente crise, les membres du Comité de Bâle ont développé un nouveau cadre réglementaire "Bâle III". Celui-ci vise à atténuer et, à terme, prévenir les futures crises financières.

Or, depuis sa mise en place, une des principales préoccupations exprimées par les banques centrales et les superviseurs concerne l'impact de ces normes sur les prêts aux petites et moyennes entreprises. On redoutait réellement que la réglementation plus stricte et les exigences prudentielles supplémentaires découragent les banques de prêter aux PME, qui représentent généralement des actifs à risque, mais qui sont essentielles pour la création d'emplois et la croissance économique.

Le présent papier a pour objectif de réaliser une étude théorique portant sur les répercussions de la nouvelle réglementation sur les prêts aux petites et moyennes entreprises, compte tenu de l'importance du crédit bancaire pour cette catégorie d'entreprises qui ont tendance, du fait de leur taille, à être très dépendantes de ce dernier.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2022-12-15