Motifs de divulgation volontaire d’informations sur le capital immateriel: cas des entreprises cotées à la BRVM

Auteurs

  • Ahou Claudine OSSONON Université Felix Houphouët-Boigny Cocody/Abidjan –Côte d’Ivoire

Mots-clés:

divulgation volontaire, capital immatériel, motifs, analyse de contenu, utilité financière

Résumé

Cette étude examine les motifs de divulgation volontaire d’informations sur le capital immatériel par les entreprises cotées à la BRVM. A partir d’une analyse de contenu  des rapports annuels, les résultats indiquent que les entreprises sur le marché financier régional communiquent davantage sur le capital humain. Quant aux motifs de communication volontaire d’informations sur le capital immatériel, l’analyse de la régression prouve que les entreprises les plus endettées communiquent de plus en plus et de façon volontaire sur le capital immatériel pour réduire les coûts d’agence afin de rassurer les prêteurs. Par ailleurs, les entreprises les plus performantes publient de manière volontaire plus d’informations sur le capital immatériel. Puis, cette divulgation délibérée d’informations sur le capital immatériel augmente la liquidité de leurs titres. En revanche, ces entreprises, en communiquant davantage sur le capital immatériel, sont exposées à une augmentation du risque de leurs titres ainsi qu’à une hausse du coût des capitaux propres en raison de l’irrationalité, du mimétisme et des biais cognitifs des investisseurs sur le marché financier régional. En définitive, la divulgation volontaire d’informations sur le capital immatériel par les entreprises  cotées à la BRVM est motivée par l’argument de l’utilité financière.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2022-12-15