DIVERSITE DES INNOVATIONS FINANCIERES ET VITESSE DE CROISSANCE : spécification et analyse descriptive en contexte CEMAC

Auteurs

  • Marc OMBE ONANA Université de Douala- CAMEROUN
  • Georges Dieudonné MBONDO Université de Douala- CAMEROUN

Mots-clés:

Diversité, Innovations Financières, Vitesse de Croissance Economique, CEMAC

Résumé

de mettre en évidence l’incidence de la diversité des innovations financières sur la vitesse de croissance économique des pays de la zone CEMAC sur la période 2011 à 2020. Le nombre de terminaux de paiement pour 100 000 habitants, le portefeuille mobile money actif et le nombre d’utilisateurs de bandes larges d’internet mesurent les innovations financières mobilisées dans la base de la Banque Mondiale, du FMI, de Mix Market, UIT et la BEAC. A partir de la méthode de calcul de Johnson (1935) et Schumacher (1939) nous trouvons les résultats selon lequel la vitesse de croissance des pays de la zone CEMAC est  égale à  4  . En appliquant numériquement ce résultat, on trouve que le Cameroun, Congo, Gabon, et la RCA atteint une vitesse de croissance maximale au douzième mois de la décennie d’étude; alors que  La Guinée Equatoriale et le Tchad sont à leur pic au vingt quatrième mois. En mettant en relation la vitesse de croissance aux innovations financières, on trouve que le nombre de terminaux de paiements et le mobile money  accélère la vitesse de croissance ; d’où la nécessité d’une synergie d’action entre la banque centrale, les Etats membres; les institutions bancaires et les entreprises de téléphones mobiles pour une meilleure promotion des innovations financières dans la sous-région.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##

##submission.downloads##

Publiée

2022-12-15